Sommaire

Processus

Processus

Par défaut, toute application Android est lancée dans son propre processus Linux. Pour être plus précis, dès que le système doit exécuter pour la première fois un composant d’une application, il crée un nouveau processus Linux. Il lance, dans ce processus, une machine virtuelle - Dalvik pour Android 4.3 et antérieur, ART à partir de Android 4.4, y charge l’application et lance le composant souhaité dans un seul et unique thread, le thread principal.

Comme indiqué déjà à plusieurs reprises dans cet ouvrage, le système peut décider, à tout instant, de tuer un processus entier afin de libérer des ressources système pour les autres applications. La fin du processus engendre donc la fin de l’application, c’est-à-dire de tous ses composants sans distinction. Un nouveau processus sera lancé de nouveau dès que l’un des composants de l’application devra être utilisé.

Le nom de l’utilisateur Linux créé pour lancer ce processus est du style app_id où id est un numéro unique par application. Par défaut, le système crée un utilisateur par processus et donc par application.

1. android:process

Processus:android\\:process android:process

Le processus prend le nom du paquetage de l’application. Son nom peut être modifié en spécifiant l’attribut android:process ...