Se faire accompagner

Il ne s’agit pas ici de faire une promotion « gratuite » pour des prestations auxquelles l’auteur de ces lignes consacre une grande partie de sa vie professionnelle, mais il est un conseil de bon sens de dire que de se faire accompagner par quelqu’un qui connaît bien le sujet ne peut que vous éviter, si vous le choisissez bien, certaines erreurs que seule l’expérience permet d’anticiper.

De même que pour apprendre à conduire, la plupart des gens vont faire des séances, pendant un temps limité, avec un moniteur d’auto-école, eh bien il est sage, lorsque l’on débute dans Scrum, de se faire accompagner par un coach, sachant que, par nature, celui-ci ne doit être à vos côtés que pour une durée limitée.

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Utiliser les Serious Games pour faciliter le déploiement
Suivant
Nos conseils en guise de conclusion