Sommaire

L’UEFI

L’UEFI, initialement développé par Intel sous le nom d’EFI (Extensible Firmware Interface), est un programme destiné à se substituer au BIOS pour certaines fonctionnalités. L’intérêt de ce programme qui prend place entre la couche matérielle et le système d’exploitation est d’ajouter des fonctionnalités évoluées au BIOS, comme, par exemple, supporter des disques de capacité supérieure à 2,2 To ou encore permettre un démarrage sécurisé du système d’exploitation. On retrouve cette fonctionnalité dans Windows 8 et Windows 10 sous le nom de démarrage sécurisé ou Secure Boot en anglais.

Comme pour le BIOS, il n’y a pas d’UEFI qui ressemble à un autre. Toutefois, l’esprit et l’utilisation de ce type de programme restent relativement similaires.

Nous allons dans la suite de cette section voir comment configurer l’UEFI pour activer les fonctionnalités de virtualisation du microprocesseur de la machine.

La dernière version des spécifications de l’UEFI est la 2.7. L’UEFI est une interface compatible avec les plates-formes Itanium (IA-64), x86 (32 bits et 64 bits) et ARM. L’UEFI permet de supporter les disques de plus de 2,2 To grâce à la compatibilité avec le partitionnement de disques de type GPT (GUID Partition Table).

Exemple de manipulation de l’UEFI : Activation des fonctions ...