Sommaire

Azure CLI

Si le poste de travail qui administre Azure à distance est pourvu d’un système d’exploitation Linux (dont Mac), le langage de script Azure PowerShell n’est pas disponible. Azure CLI (Azure Command-Line Interface) propose un ensemble de commandes shell open source pour pallier cette lacune.

Le résultat est la possibilité d’exécuter des commandes Azure depuis une interface en ligne de commande Terminal ou Bash (Linux), une invite de commandes MS-DOS (Windows), etc.

Une commande Azure CLI commence toujours par azure, suivi d’une ressource à gérer et d’un verbe.

Exemple

azure group create rglivrecli westeurope

Cette commande crée un groupe de ressources nommé rglivrecli dans la région Europe de l’Ouest.

La même création sur PowerShell repose sur une logique inverse. La commande commence par un verbe (New), suivi par un tiret "-", AzureRM et le nom du service à gérer (Resourcegroup), un espace, les paramètres (-) à inclure, un espace, leurs valeurs :

New-AzureRmResourceGroup -Name rglivrepwshell -Location "west europe"

Deux méthodes permettent d’installer Azure CLI sur un ordinateur : via un package npm ou depuis Web Platform Installer.

1. Installation sur un poste Windows

C’est cette dernière méthode que nous allons détailler en opérant depuis un poste de travail pourvu d’un système d’exploitation Microsoft ...