Sommaire

Panorama des périphériques usuels

1. Disques durs

Nous donnons ici des listes synthétiques permettant de s’orienter parmi les nombreuses variantes de dénominations.

Dans ces listes, la notation n représente un numéro d’ordre.

Les disques externes connectés par USB USB et, par extension, les clés USB, sont reconnus par le système comme des disques durs. En général, il reconnaît automatiquement un disque USB à l’enfichage à chaud. Il peut être monté automatiquement sur certains systèmes (Solaris et la plupart des Linux par exemple). Le démontage manuel en revanche est obligatoire pour éviter les pertes de données. Pour des raisons de sécurité et de protection des données, il est néanmoins fortement déconseillé d’utiliser des clés USB sur les serveurs et de sortir les disques externes des salles machines.

AIX

Disque complet

/dev/hdiskn

Partitions

n’existent pas sous AIX

Volumes logiques

nom libre (nom par défaut : /dev/lvn et /dev/rlvn)

exemple : /dev/monlv

HP-UX

Disque complet

/dev/dsk/cntndn et /dev/rdsk/cntndn

(c : contrôleur, t(target) : unité SCSI, d : unité logique (LUN))

exemple : /dev/dsk/c0t6d0

Partitions

/dev/dsk/cntndnsn (s0 représente le disque complet)

exemple : /dev/dsk/c0t6d0s4

Volumes logiques

nom libre (situé dans le sous-répertoire /dev/nom_vg)

(nom par défaut ...