Gestion des conflits Manager:gestion des conflits

Lorsqu’un projet dérive, cela engendre de la pression qui se traduira à un moment ou un autre par un conflit. Or une situation conflictuelle qui n’est pas correctement gérée peut polluer un projet de bien des manières : rétention d’information, désinformation, déstabilisation, sabotage, mais surtout impliquer une dépense d’énergie et une perte de temps souvent inutiles. Mais pour les gérer, il est préférable d’en comprendre le fonctionnement.

Si une bonne maîtrise de la gestion des conflits est utile à tout individu, elle est essentielle à un directeur de projet qui souhaite coacher efficacement ses équipes.

1. Étapes et formes de conflit Conflit

Un conflit débute systématiquement par une divergence. Il peut s’agir d’intérêts opposés ou concurrents, mais également de valeurs, de stratégies, de positions ou d’émotions. Ce dernier cas se traduit par une antipathie profonde que le ou les protagonistes ne savent ni expliquer ni justifier.

Tant qu’elle n’est pas réglée, cette divergence produira des tensions qui s’accumuleront jusqu’à ce que la situation évolue en un réel conflit ouvert. L’ouverture officielle du conflit permet d’évacuer la tension accumulée et d’affronter le...

couv_DP2DIR.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Gestion des dérives
Suivant
Focus sur les objectifs