Sommaire

Résumé

La génération des éléments d’idéation en groupe permet :

  • une large diffusion, la plus fidèle qui soit tout en limitant les distorsions,

  • de les tester à la volée en apportant un maximum d’éléments contradictoires ou de consolidation sur différents plans (métier, technique…) dans un court laps de temps afin de limiter l’effet de révolte panarchique au démarrage des écocycles sur la phase de réalisation.

Les US générées doivent rester proches des idées initiales pour limiter l’apparition d’écocycles intermédiaires qui rajoutent de la latence, des distorsions et plus de difficultés à tester, car les doubles boucles d’apprentissage doivent alors s’empiler. C’est pourquoi générer des US tournées vers le métier, comme dans LeSS, est un choix pertinent. Cette orientation va de pair avec les équipes de fonctionnalités (voir chapitre Pantesting appliqué au support - section Rôles), car cela facilite la cohérence. LeSS

De même, l’utilisation d’un même langage dans toutes les couches (ex. Gherkin - voir chapitre Pantesting appliqué à la testabilité technique - section Domain-Driven Design - DDD) est à forte valeur ajoutée pour rester compréhensible par le client. Par ce langage ubiquitaire (c’est-à-dire ...