Sommaire

Vue d’ensemble de Windows PowerShell DSC PowerShell DSC

Windows PowerShell DSC (Desired State Configuration) est un composant du Windows Management Framework. PowerShell 4.0 dans les systèmes d’exploitation Windows Server 2012 R2 et Windows 8.1 a été le premier à introduire cette fonctionnalité. Cette dernière peut être utilisée pour administrer et maintenir un système, ceci en utilisant des configurations déclaratives. Ainsi, au lieu de créer le script qui exécute des actions de manière séquentielle, on déclare à PowerShell ce que l’on souhaite faire. Par la suite, l’infrastructure d’automatisation sous-jacente va prendre en charge la demande.

La différence entre les deux se situe au niveau de l’approche. Avec PowerShell, l’approche est impérative. Avec PowerShell DSC, elle est déclarative.

Ainsi, avec un script, on effectue la définition de comment une tâche doit être exécutée. Avec DSC, on définit ce qui doit être fait. La lecture d’un script peut être assez complexe alors que DSC permet une compréhension plus aisée.

La réexécution d’un script n’est pas automatique et doit être effectuée manuellement ou par le biais d’un outil. DSC réapplique la configuration si besoin.

Plusieurs prérequis sont nécessaires pour PowerShell DSC. Il est dans un premier temps nécessaire ...