Mise à jour du tableau de bord

Quand ?

La fréquence de mise à jour dépend de la nature de l’activité. En haute saison, une entreprise de fruits et légumes pourra faire une mise à jour quotidienne alors qu’en saison creuse, une mise à jour hebdomadaire suffira. Il importe lors de la conception du tableau de bord de l’organiser.

De plus, certains indicateurs varient moins que d’autres : un portefeuille client et son évolution seront moins soumis à variation que le nombre de palettes traitées par une entreprise d’expédition.

Comment ?

Une première étape consiste à alimenter le tableau de bord de données à jour de manière ponctuelle, en utilisant la technique, souvent bien rodée, de l’export depuis le logiciel source (celui de la comptabilité par exemple) suivi d’un import dans Excel. Si le logiciel possède un export au format Excel direct (et c’est la tendance qui se développe), l’import consiste alors à ouvrir le fichier Excel créé lors de l’export !

Là encore, les contraintes (temps passé, régularité de l’action, …) poussent à procéder à une mise en relation du tableau de bord avec les sources de données dans lesquelles il puise. Cette solution techniquement plus complexe à mettre en œuvre débouche sur une meilleure gestion des informations car celles-ci...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_SOB16EXCBOR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Diffusion du tableau de bord
Suivant
Quelques conseils