Types de données Type de données

Avant d’aborder la création d’une table, il est utile de présenter les différents types de données qui sont utilisés par les attributs des tables.

En effet, dans le cadre de la modélisation d’une base de données, chaque attribut est présent pour une raison bien précise, et le type de données de l’attribut est une conséquence logique du modèle de données.

La norme SQL définit quelques types de données, que PostgreSQL implémente, en y ajoutant quelques autres types. Il est de plus possible d’ajouter d’autres types de données à PostgreSQL, généralement sous la forme d’une extension.

1. Types de données numériques

Il existe de nombreux types de données numériques dans PostgreSQL, correspondant pour la plupart aux types de données de la norme SQL.

  • smallint, int2 : nombre entier signé, stocké sur 2 octets, avec une plage de valeurs allant de -32 768 à +32 767.

  • integer, int, int4 : nombre entier signé, stocké sur 4 octets, avec une plage de valeurs allant de -2 147 483 648 à +2 147 483 647.

  • bigint, int8 : nombre entier signé, stocké sur 8 octets, avec une plage de valeurs allant de -9 223 372 036 854 775 808 à +9 223 372 036 854 775 807.

  • real, float4 : nombre à virgule flottante avec 6 décimales et une précision arbitraire, stocké...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIPOST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Langage SQL : définition des données
Suivant
Création de tables