Sommaire

Droits d’accès

Le compte utilisateur créé initialement est un compte privilégié : il a tous les droits sur les objets (bases, tables, utilisateurs...) de l’instance. Il s’agit de l’administrateur du serveur, l’équivalent du compte root d’un système Unix. Le nom de ce compte dépend des options prises à l’installation et à l’initialisation de PostgreSQL et de l’instance. Ce compte a généralement pour nom postgres, comme le nom du compte utilisateur du système.

1. Gestion des rôles : utilisateurs et groupes

Un compte utilisateur est aussi appelé un rôle. Un rôle est un objet global, c’est-à-dire qu’il est valable pour toute l’instance. Un rôle a des droits sur des objets ; il permet d’ouvrir des connexions, fait partie d’autres rôles ou contient d’autres rôles. Un rôle recouvre les notions d’utilisateurs et de groupes.

La commande servant à créer des rôles est create role. Elle remplace les commandes create user et create group des versions précédentes (pour des raisons de compatibilité, ces commandes sont toujours disponibles).

Cette commande est également accessible depuis un programme client, createuser qui permet de créer des rôles depuis l’interpréteur de commande du système d’exploitation, par exemple dans un script.

Le synopsis de la commande ...