Arrêt

1. Utiliser SQL*Plus ou SQLcl

a. La commande SHUTDOWN SHUTDOWN

Dans SQL*Plus ou SQLcl, la commande SHUTDOWN permet de fermer la base et d’arrêter l’instance.

Syntaxe

SHUTDOWN [NORMAL | IMMEDIATE | TRANSACTIONAL | ABORT] 

Options

NORMAL

Oracle attend que tous les utilisateurs soient déconnectés (pas de nouvelle connexion autorisée) puis ferme proprement la base de données.

IMMEDIATE

Oracle déconnecte tous les utilisateurs (en effectuant un ROLLBACK des éventuelles transactions en cours) puis ferme proprement la base de données.

TRANSACTIONAL

Oracle attend que toutes les transactions en cours se terminent avant de déconnecter les utilisateurs (pas de nouvelle transaction autorisée) puis ferme proprement la base de données.

ABORT

Oracle déconnecte tous les utilisateurs (sans effectuer de ROLLBACK des éventuelles transactions en cours) puis ferme "brutalement" la base de données, sans effectuer de point de synchronisation (checkpoint). Une récupération de l’instance sera nécessaire lors du prochain démarrage.

Le processus de l’arrêt est le suivant :

  • La base de données est fermée.

  • La base de données est démontée.

  • L’instance est arrêtée (les processus d’arrière-plan sont arrêtés et la SGA est libérée).

Un arrêt est forcément complet ; il n’est pas possible de s’arrêter...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Démarrage
Suivant
Automatisation et scripts