Prérequis

1.

Faux. Les commutateurs fonctionnent principalement en couche 2 du modèle OSI, la commutation de trame se faisant à l’aide des adresses MAC. Cependant, il est possible de trouver des commutateurs de niveau supérieur (par exemple niveau 3). Ces commutateurs ont des composants fonctionnant au niveau de couches supérieures (du routage par exemple).

2.

Faux. Les commutateurs utilisent les adresses MAC pour gérer l’envoi des trames par un port. Le commutateur construit une table dans laquelle est contenue la liste des associations adresses MAC sources/port, à l’aide des trames reçues par port. Les adresses IP sont utilisées par les routeurs pour gérer l’acheminement des paquets dans un réseau.

3.

Vrai. Les VLAN segmentent les réseaux de couche 2 et 3. Au niveau de la couche 2, les ports associés à un VLAN ne peuvent pas communiquer directement avec les ports associés à un second VLAN, et ce, même sur un seul commutateur. Au niveau de la couche 3, deux clients appartenant au même réseau IP mais reliés à des ports appartenant à des VLAN différents ne peuvent pas communiquer ensemble.

4.

Vrai et Faux. L’interface de configuration des switchs peut être identique à celle des routeurs. On distingue plusieurs types d’interface de configuration, l’interpréteur de commande (CLI ou Command Line Interface), le menu, l’interface web. Certaines commandes sont...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_TP5CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Introduction
Suivant
Corrigé 1 Configuration initiale du commutateur