Sommaire

Données et Big DataBig Data

Pas d’IA sans données. Que celles-ci soient étiquetées ou non, que l’algorithme s’appuie sur des données existantes ou en génère au fur et à mesure de son apprentissage, elles sont la base de toutes les IA. Si les années 90 furent celles des SGBDR (Système de Gestion de Base de Données Relationnelle), les années 2000 marquent l’avènement des données non structurées. Grâce aux techniques informatiques et mathématiques vues dans les pages précédentes, il est désormais possible d’analyser des données non structurées, comme du texte, des images, des vidéos ou des flux provenant d’objets, et d’en tirer des informations intéressantes.

L’objectif de cette partie est d’effectuer un tour d’horizon rapide des types de données afin de pouvoir être en capacité de sélectionner les bonnes données comme source de nos algorithmes d’IA. Si les données sont importantes, leur qualité est critique. Comme disent les Anglo-Saxons, « garbage in, garbage out! ». Si vous fournissez des données de piètre qualité en entrée, ne vous attendez pas à obtenir des résultats probants. Prendre des décisions à partir de ces résultats peut conduire à des catastrophes.

Une des fondations de l’IA ...