Sommaire

FDDI, InfiniBand et Fibre Channel

Ethernet est le grand gagnant dans le déploiement des réseaux informatiques et, ci-avant, le chapitre Ethernet et fibres optiques nous a permis de dérouler la saga Ethernet. Mais, il faut se souvenir d’hier, avec le FDDI à 100 Mbit/s, et d’aujourd’hui avec des protocoles dédiés à des applications informatiques de très hauts débits tels que InfiniBand, Fibre Channel ou autres...

1. Fiber distributed data interface (FDDI) Fiber distributed data interface - FDDI

Quelques lignes pour rappeler ce que les réseaux en fibres optiques doivent au FDDI. Dès 1986, ce réseau s’appuyant sur les fibres optiques travaillait déjà au débit de 100 Mbit/s avec une distance maximum pouvant atteindre 200 kilomètres. Ainsi, il pouvait être installé en réseau local d’entreprise qu’en réseau de campus et même en réseau métropolitain. Il a été normalisé par l’ANSI sous le nom X3T9.5 puis par l’ISO via la norme ISO 9314. Le droit d’accès est celui du principe de l’anneau à jeton (token ring), et jusqu’à 500 équipements pouvaient être connectés.

L’autre intérêt de FDDI tient à ses deux anneaux en fibres optiques dits contrarotatifs, c’est-à-dire que la transmission s’effectue dans un sens sur un anneau et en sens contraire sur l’autre ...