Sommaire

Des térabits et pétabits

Une contrainte s’impose aux exploitants de réseaux en fibres : éviter la congestion des réseaux due à la distribution du FTTH, de la 5G et de leurs applications, dont celles en vidéo, à des millions d’abonnés et aux dizaines de millions d’objets connectés. Deux exemples de solutions...

1. Accroître le nombre de "tuyaux"

Quatre possibilités pour accroître le nombre de tuyaux dans une seule fibre...

  • Transmettre de plus en plus de longueurs d’onde - 256 et plus -, via les grilles UWDM (ultra-dense wavelength division multiplexing).

  • Transmettre 2 à 4 modes simultanément dans les récentes fibres unimodales appelées fibres à quelques modes (few modes fiber - FMF).

  • Fabriquer des fibres optiques multicœurs (multi-core fiber - MCF), soit des fibres à plusieurs cœurs de 9 µm dans la gaine à 125 µm ou plus de la fibre optique.

  • Jouer sur les formats de modulation des signaux comme la modulation en polarisation (polarization division multiplexed - PDM), la modulation d’amplitude en quadrature multiniveaux (quadrature-amplitude modulation - QAM), etc.

Deux exemples de mise en pratique par l’agence japonaise National Institute of Information and Communications Technology (NICT) dédiée aux technologies de l’information et de la communication.

2. Une transmission à 715 Tbit/s sur 2 009 km

Ce record de transmission a été ...