Sommaire

Introduction

Dans l’application sémantique, l’ontologie tient la place de système de représentation de la connaissance alors que le raisonneur est le moteur qui interprète de manière automatique, le contenu de l’ontologie. Par analogie, nous pouvons en quelque sorte affirmer que le raisonnement automatique est à l’ontologie ce que la machine virtuelle Java (JVM) est au programme Java.

Dans ce chapitre, nous traiterons d’un type de raisonneur qui interprète l’ontologie selon le paradigme de la logique des descriptions et de sa manipulation en Java. La deuxième section présente la structure des classes du Java OWL-API nécessaires à la manipulation du raisonneur. La troisième section présente un condensé de la structure du langage OWL afin de permettre l’association de certaines propriétés du raisonneur à celle de la représentation d’un énoncé logique. La quatrième section présente le scénario qui servira de référence pour la construction des exemples. La cinquième section présente le mécanisme de contrôle d’une ontologie en langage Java. La sixième section est consacrée aux méthodes et outils servant à la validation de l’ontologie. La septième section présente l’hypothèse de monde ouvert en comparaison avec l’hypothèse du monde clos et leurs impacts ...