La matrice 2MSI organise les informations nécessaires à la réalisation de l’audit Audit:réalisation

Une fois la méthode définie, la principale question que se pose l’auditeur, est d’inventorier la matière dont il a besoin pour qualifier ce qu’il a à auditer. Dans cette perspective, nous nous adossons aux neuf sous-critères de cotation afin d’organiser cet inventaire, en répondant pour chacun d’eux à deux questions : que dois-je observer ou collecter ? Quelle méthode vais-je utiliser pour collecter et traiter cette information ?

Nous reprenons ci-après un exemple d’inventaire élaboré pour auditer le SI d’un de nos clients, la Spicojeu, en l’occurrence un important établissement public industriel et commercial :

Qualifier la qualité de la maîtrise d’ouvrage Qualité:de la maîtrise d’ouvrage Maîtrise d’ouvrage:qualifier

Éléments à observer et/ou collecter

Méthodes de collecte et traitement

Organigramme et définition des responsabilités.

Observation.

Entretiens.

Étude des fiches de poste.

Si besoin, reconstitution des fiches de poste.

Outil de gestion de projets : comptes rendus de comités de pilotage ; tableaux de bord ; outils de reporting ; position de la maîtrise d’ouvrage dans les procédures.

Observation.

Entretiens.

Étude des documents.

Compétence...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP2PILSI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La matrice 2MSI structure la méthodologie de l’audit
Suivant
Du diagnostic aux préconisations opérationnelles