Sommaire

Initialisation d’une instance

À chaque répertoire créé correspond une instance de PostgreSQL c’est-à-dire un serveur qui a donc son propre espace de stockage, qui accepte des connexions entrantes et dispose de ses propres fichiers de configuration.

Un répertoire peut aussi être appelé groupe de bases de données ou encore cluster. Le terme anglophone cluster peut parfois porter à confusion selon le contexte d’utilisation. Fréquemment utilisé dans le contexte des bases de données, il signifie simplement groupe. Il est ici utilisé dans le sens de groupe de base de données.

L’instance et le groupe de bases de données correspondent aux mêmes bases de données mais de deux points de vue différents : l’instance correspond à une exécution du serveur PostgreSQL et un groupe de base de données correspond à un conteneur de bases de données, sous la forme de répertoires et de fichiers.

L’initialisation d’une instance s’effectue par la commande initdb. En positionnant correctement les options et leurs valeurs, il est possible de personnaliser l’instance. Ces options et valeurs ont une influence non négligeable sur la façon dont se comporte le serveur, par exemple lors de la création de bases de données dans l’instance, lors de la création d’index ou lors de la recherche de données. Il convient donc de paramétrer ...