Sommaire

Tableaux à une dimension

Le tableau à une dimension est le cas le plus simple, les valeurs sont mises les unes après les autres, et il suffit d’indiquer un numéro d’indice (ou index) pour accéder au contenu. Un tableau à une dimension est parfois appelé liste ou collection.

images/Fig22.PNG

Par exemple ici :

La valeur 18 est contenue dans le tableau à l’indice 0.

La valeur 22 est contenue dans le tableau à l’indice 1.

Les indices de tableau commencent à 0 et non pas à 1 comme avec d’autres langages. 

1. Initialiser un tableau vide

Il y a mille et une façon de procéder pour déclarer un tableau, mais dans sa plus simple expression, la déclaration d’un tableau vide peut se faire de la manière suivante :

$monTableau = @()

La variable $monTableau est à présent un tableau vide non typé. C’est-à-dire que celui-ci pourra contenir tout type d’objet.

Contraindre le type d’un tableau

Il est possible de contraindre le type de données que pourra contenir un tableau. Pour ce faire, il suffit de spécifier le type entre crochets devant le nom du tableau lors de sa définition.

Par exemple :

[Int[]]$monTableau1 = @() 
[String[]]$monTableau2 = @() 
[Double[]]$monTableau3 = @()

Attention de ne pas oublier de mettre une paire de crochets vides après le type, comme Int[]. Si vous ne le faites pas, PowerShell émettra une erreur indiquant qu’il ne peut convertir un tableau ...