Les nombres complexes Types de données Nombres complexes

1. Généralités

Un nombre complexe a la forme générale c = a + bi ou c = a +bj, où c est un nombre complexe, a et b sont tous deux des nombres réels, et i ou j est un nombre ayant la valeur √−1. Le nombre a est appelé la partie réelle et le nombre b est appelé la partie imaginaire du nombre complexe.

MATLAB représente les nombres complexes soit sous la forme algébrique (a+i*b) soit sous la forme exponentielle (rho*exp(i*theta)).

Les imaginaires purs i et j vérifient i2 = j2 = -1.

Pour plus de renseignements sur les fonctions MATLAB concernant les nombres complexes, vous pouvez consulter l’aide en ligne (help complex).

2. Variables complexes Variable:complexe

Une variable de type complexe est créée automatiquement lorsqu’une valeur complexe est assignée à un identificateur. La façon la plus simple de créer une valeur complexe est d’utiliser la valeur intrinsèque i ou j ; par exemple, l’instruction suivante stocke la valeur complexe 1+3i dans la variable c1.

>> c1 = 1 + 3i 
c1 = 
   1.0000 + 3.0000i 

Le signe "*" (multiplication) entre la partie imaginaire et i n’est pas obligatoire.

La fonction isreal peut être utilisée pour déterminer si un tableau donné est réel ou complexe. Si un élément du tableau a une composante imaginaire, alors...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIMATLAB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Récursivité
Suivant
Les chaînes de caractères