Sommaire

Une activité strictement régulée

Les trois étapes de l’amélioration de performance dans un logiciel sont les suivantes :

  • Le profilage : il s’agit, grâce à un outillage spécialisé, de trouver tous les points de contention simples dans du code et de les résoudre. C’est cette étape que nous allons détailler principalement dans ce livre, car elle est souvent sous-estimée alors qu’elle permet presque toujours de résoudre les problèmes de lenteur d’une solution logicielle. À ce niveau d’analyse, toutes les améliorations se cumulent et il est extrêmement rare qu’une modification de code pour la performance supprime les effets de la correction précédente.

  • Le tuning : cette deuxième étape correspond au moment où le profilage ne montre plus de goulets d’étranglement. L’application est donc considérée comme correcte du point de vue du code. Toutefois, la performance peut ne pas être suffisante pour les usages, et il faut jouer sur la configuration finement pour améliorer le temps de déroulement des scénarios. Il s’agit de réglages dépendant fortement du contexte, et qui du coup ont de nombreuses interférences les uns avec les autres. Une amélioration de l’occupation mémoire pourra se solder par plus de CPU consommé, ou une modification permettant d’exécuter ...