Principes et syntaxe Dockerfile

Vous êtes maintenant armés pour pouvoir manipuler Docker grâce au CLI. Cependant, vous avez jusqu’à présent utilisé uniquement des images officielles publiées sur le Docker Hub.

Pour pouvoir créer ces images, ceux qui les ont publiées ont dû les construire au préalable. Ainsi, pour avoir la possibilité d’exploiter vos créations à l’aide de Docker vous allez devoir, à votre tour, créer vos propres images Docker. Ceci est possible grâce à un fichier appelé Dockerfile.

Dans la logique, il faut voir le Dockerfile comme étant une succession d’instructions ordonnées, analogue à une recette de cuisine, nécessaire pour créer l’image. Ce fichier, sans extension, se comporte comme un fichier texte (il peut être édité simplement avec un bloc-notes). Pour suivre l’exercice, il est conseillé de se placer dans un dossier vide individuel et d’y créer un fichier nommé "Dockerfile" sans extension. Image:créer

Appeler le fichier "Dockerfile" est une convention et n’est pas forcément nécessaire. On peut très bien l’appeler autrement et renseigner ce nom lors des instructions de génération de l’image. L’avantage de suivre cette convention est que l’on va éviter l’obligation d’ajouter un argument supplémentaire...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EIDOCDNET.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
À vous de jouer !
Suivant
Concepts avancés