Sommaire

Exemple sur les bases de données

Dans le chapitre précédent, nous avions sauvegardé un fichier sous le nom PowerPivotAdventureWorks.xslx, à la suite de la manipulation consistant à incorporer des données en provenance d’une base de données SQL Server.

Nous allons nous reporter à ce fichier pour mettre en place les relations sur les tables de dimensions associées. Parler de mise en place est d’ailleurs abusif : nous allons voir que PowerPivot nous a considérablement facilité le travail.

Nous effectuons les opérations suivantes :

Ouvrez le fichier sauvegardé lors du chapitre sur la gestion des sources de données, sous le nom PowerPivotAdventureWorks.xslx.

Dans le volet Champs de tableau croisé dynamique, déroulez DimCurrency (si vous ne voyez pas cette catégorie, vérifiez que TOUS est bien actif dans le haut de la liste).

Faites glisser le champ CurrencyName dans la section COLONNES.

Faites glisser le champ CurrencyKey depuis la zone COLONNES vers la liste des champs, ce qui a pour effet de supprimer son utilisation.

Réalisez la même opération pour intervertir les champs ResellerKey et ResellerName, que vous trouverez en ouvrant la section DimReseller.

Vous pouvez alors constater la similitude des résultats, tout en ayant amélioré fortement l’affichage, qui est désormais basé sur des libellés plutôt que sur des codes ...