Sommaire

La fibre optique et la 5G

1. Explosion du nombre de cellules

La nouvelle génération de télécommunications mobiles - la 5G - apporte de nombreuses améliorations en termes de débits, temps de latence, vitesse de éplacement, densification de terminaux, etc. Ses caractéristiques nécessitent l’implantation de cellules de très petites tailles qui seront desservies par des fibres optiques (fiber to the antenna - FTTA), ceci entraînant ipso facto le déploiement de millions de kilomètres de fibres optiques.

images/13EP01.png

Chaque dixième de cellule 4G serait remplacé par une soixantaine de femtocellules - Source : Fiber Broadband Association

À titre illustratif, dans l’étude "Optical Networking Opportunities in 5G Wireless Networks: 2017-2026", Communication Industry Researchers (CIR) prévoit que l’installation des réseaux en fibres optiques dédiés à la 5G devrait atteindre deux milliards de dollars en 2022, dont la moitié aux États-Unis. De même, pour The Fiber Broadband Association : "We estimate that 1,390,816 miles of fiber cable would be required to provide full 5G service to just the Top 25 metropolitan land areas in the United States."

2. La fibre : oui, mais comment ? 

Par la création ex nihilo de nouveaux réseaux, certes, mais aussi par l’utilisation des réseaux en fibres existants, à travers le multiplexage par répartition ...