L’enjeu financier et écologique

Les temps ont changé pour bien des choses, et notamment dans le développement logiciel. La loi de Moore, bien connue de la plupart des développeurs, nous dit que la puissance de calcul double tous les dix-huit mois, au fur et à mesure que la taille des composants, elle, rétrécit.

En prenant cela comme prétexte, certains développeurs ne voient pas l’intérêt de perdre du temps à optimiser leur application car, après tout, si les machines actuelles ne font pas tourner leur code dans un temps acceptable, ce problème sera probablement résolu dans un futur assez proche.

Cependant, les usages de l’informatique ont changé. Tout d’abord, même si la puissance de calcul suit effectivement une certaine linéarité en augmentation, nous arrivons à un palier qui nous force à trouver des alternatives. Ainsi, lorsque la cadence des processeurs a atteint des sommets, les industriels ont trouvé la parade en introduisant plusieurs cœurs au sein du même CPU. On trouve facilement aujourd’hui des processeurs avec quatre ou huit cœurs, cela étant devenu un standard.

En plus de ce palier, cette logique est directement liée à l’acquisition de nouveau matériel. Un particulier, tout comme une entreprise, ne va pas s’équiper de toutes les nouveautés au fur et à mesure de leur sortie. Non seulement cela aurait un impact...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI2ECR.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le principe du profilage et du benchmarking
Suivant
Méthodologie