Sommaire

Synthèse

L’intelligence est un concept difficile à définir précisément, car celle-ci peut prendre de nombreuses formes. Il est tout aussi difficile de la mesurer et les tests de Q.I. sont biaisés. Elle peut se résumer comme la capacité d’adaptation à son environnement pour y résoudre les problèmes qui se présentent.

Le règne animal est donc lui aussi doté d’intelligence, certes différente dans ses exemples, mais bien présente. Plus généralement, tous les êtres vivants, par leur adaptation à leur environnement et la création de stratégies de survie complexes, font preuve d’intelligence.

Celle-ci peut être « implantée » dans des machines. L’intelligence artificielle revient donc à doter un système d’un mécanisme lui permettant de simuler le comportement d’un être vivant, de mieux le comprendre ou encore d’adapter sa stratégie aux modifications de l’environnement. Là encore, il n’est pas possible réellement de déterminer si un logiciel présente une forme d’intelligence, les tests type « tests de Turing » possédant, tout comme les tests de Q.I., des limites.

Les technologies, les langages et les algorithmes sont aussi nombreux que les domaines d’application, et l’I.A. n’est pas réservée à ...