Sommaire

Structure DNS et intégration dans l’annuaire Active Directory

La localisation des services Active Directory par les clients intelligents est dépendante de la disponibilité de la zone. C’est pour cette raison que Windows Server 2003 et Windows Server 2008 dispose de moyens plus sophistiqués pour assurer une grande disponibilité de tous les types de zones et, en particulier, de la zone DNS correspondant à la racine de la forêt Active Directory.

Nous savons que l’annuaire Active Directory peut intégrer les zones et enregistrements de ressources (RR) en tant qu’objets de l’annuaire (objets dnsZone et dnsNode). En effet, les informations DNS devant être protégées ne peuvent se contenter d’un simple stockage de type fichier texte. Ce point est particulièrement important concernant la protection des zones DNS dynamiques et, de fait, il est fortement recommandé de parvenir à une intégration des zones au sein de l’annuaire Active Directory.

Les zones DNS stockées dans l’annuaire Active Directory sont répliquées vers des contrôleurs de domaines Active Directory en fonction de différentes étendues. Les serveurs DNS fonctionnant sous Windows 2000 Server répliquent leurs zones en utilisant la réplication Active directory au sein du même domaine. Cela signifie que la zone est créée dans le contexte de nommage (NC, Naming Context) du domaine, dans le container System ...