Sommaire

Signature des assemblages

Microsoft distingue deux grandes catégories d’assemblages :

  • les assemblages à nom fort,

  • les assemblages réguliers (en définitive non signés).

Dès que l’assemblage est à nom fort, cela permet de garantir son unicité, la pertinence des différentes versions différentes et permet d’être évalué quant à son intégrité.

En effet, un assemblage à nom fort est signé avec une paire de clés publique/privée.

Il est possible de signer soi-même un assemblage en utilisant le programme en ligne de commande sn disponible avec votre IDE. Visual Studio offre par ailleurs la possibilité de procéder à la génération de la signature directement dans l’applicatif.

Un exemple de ligne de commande :

 sn -k clé.snk

Un autre programme en ligne de commande permet de signer effectivement l’assemblage avec la clé générée. Il s’agit du programme al :

al /out:MonAssemblage.dll MyModule.netmodule /keyfile:clé.snk