... à la sécurité d’aujourd’hui

Ces caissettes, ces écus, ces missives sont aujourd’hui dématérialisés. Les pièces d’or sont devenues des lignes d’écriture dans des tables de bases de données, des suites de 0 et de 1 inscrits quelque part sur des disques durs de serveurs dans des salles machines.

Les nouvelles portes blindées sont les pare-feu, proxy... Mais la problématique reste toujours la même : protéger du larcin, de la malveillance.

Le langage, le vocabulaire et les outils ont évolué, on ne parle plus de pièces sonnantes et trébuchantes mais d’intégrité (I), de disponibilité (D) et de confidentialité (C) des informations, des ressources numériques.

À ce trio DIC s’ajoute depuis quelques années la traçabilité (T), élément indispensable à la gestion de la sécurité.

On ne parle plus non plus de bandits de grand chemin ni d’attaque de fourgon, mais de cybercriminalité, de hacking, de phishing (ou hameçonnage) ou encore de désinformation.

couv_DP2PROSEC.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
De la sécurité d'hier...
Suivant
Les enjeux de la sécurité