Sommaire

Configuration

BIND est configuré à l’aide du fichier named.conf. Le style de commentaires dans ce fichier texte est le style JavaScript (deux barres obliques pour une seule ligne ; les commentaires multilignes sont encadrés par des barres obliques et des astérisques).

freebsd# cd /usr/local/etc/namedb 
 
debian# cd /etc/bind 
 
centos# cd /etc

Avant de créer la configuration, une clé est générée qui sera utilisée pour indiquer au daemon de recharger la configuration sans redémarrer le serveur.

# rndc-confgen -a -r /dev/urandom rndc-confgen

Cette commande génère un fichier nommé rndc.key dans le répertoire de configuration. Ce fichier sera inclus dans la configuration ultérieurement. rndc.key

Le fichier de configuration d’exemple, qui se trouve dans les fichiers à télécharger de ce livre, est un bon point de départ pour une nouvelle configuration. Il est également recommandé de conserver le fichier d’origine pour référence.

# mv named.conf named.conf.orig 
# nano named.conf

L’exemple commence par la définition de deux listes, esclaves et loopback. Ces listes peuvent contenir des adresses IP et des plages d’adresses IP, séparées par des points-virgules. La première liste contient les adresses IP de tous les serveurs secondaires ; dans cet exemple, il n’y en a qu’une. La deuxième liste contient toutes ...