Sommaire

Héritage

1. Dérivation de classe (héritage)

Maintenant que nous connaissons bien la structure et le fonctionnement d’une classe, nous allons rendre nos programmes plus génériques. Il est fréquent de décrire un problème général avec des algorithmes appropriés, puis de procéder à de petites modifications lorsqu’un cas similaire vient à être traité.

La philosophie orientée objet consiste à limiter au maximum les macros, les inclusions, les modules. Cette façon d’aborder les choses présente de nombreux risques lorsque la complexité des problèmes vient à croître. La programmation orientée objet s’exprime plutôt sur un axe générique/spécifique bien plus adapté aux petites variations des données d’un problème. Des méthodes de modélisation s’appuyant sur UML peuvent vous guider pour construire des réseaux de classes adaptés aux circonstances d’un projet. Mais il faut également s’appuyer sur des langages supportant cette approche, et C++ en fait partie.

a. Exemple de dérivation de classe

Imaginons une classe Compte, composée des éléments suivants :

class Compte 
{ 
protected: 
  int numero;    // numéro du compte 
  double solde;    // solde du compte 
 
  static int num;  // variable ...