Sommaire

Conclusion

Créer des composants au maximum réutilisables et donc génériques est un besoin auquel est confronté tout développeur, que ce soit en React ou non. Il est fréquent que dans un projet on ait d’un côté les composants représentant les fonctionnalités d’une application (les pages ou écrans), et d’un autre, une bibliothèque de composants partagés, qui peuvent être utilisés par plusieurs fonctionnalités. Pour de gros projets, il est même courant que des composants soient partagés entre plusieurs applications, par exemple pour conserver une homogénéité graphique ou comportementale.

Dans ce chapitre, après avoir énoncé quelques principes bons à garder en tête au moment de développer de nouveaux composants, nous avons vu trois moyens de mettre cela en œuvre. Les high-order components et les render props ont largement fait leurs preuves, et si généralement ils répondent au même besoin, l’utilisation de l’un ou de l’autre est souvent une préférence du développeur. Certaines bibliothèques ou applications sont organisées autour de HOC, d’autres autour de render props. Quant aux hooks, ils semblent bien faire l’unanimité malgré leur jeunesse, c’est pourquoi la plupart des bibliothèques associées à React migrent progressivement ...