Sommaire

La spécification JDBC

1. Description

L’API JDBC fait partie de la plateforme Java SE. En effet, l’accès à une base de données n’est pas réservé aux applications déployées sur la plateforme Java EE.

L’API JDBC permet d’écrire un programme Java indépendamment du SGBDR sous-jacent. Dans la documentation officielle (http://www.oracle.com/technetwork/java/overview-141217.html), il est écrit "Write Once, Run Anywhere". Ceci signifie que votre programme peut s’exécuter avec n’importe quel SGBDR sans changer une ligne de code. Il faudra, cependant, mettre un bémol, si vous souhaitez utiliser des fonctionnalités avancées d’un SGBDR en particulier.

L’API JDBC est composée d’interfaces et de classes utilitaires. Pour pouvoir communiquer avec une base de données, il est donc nécessaire d’avoir une implémentation de ces interfaces. Cette implémentation est fournie par des librairies externes que l’on appelle pilotes ou drivers. Ces pilotes sont généralement mis à disposition par les sociétés qui développent les SGBDR.

2. Les différents types de pilotes

Il existe différents types de pilotes JDBC. Ils sont au nombre de quatre :

  • Les pilotes de type 1 (pilotes JDBC-ODBC) : les pilotes de type 1 sont des pilotes ne communiquant pas directement avec le SGBDR mais passant par l’intermédiaire d’un ...