Introduction

Les fichiers sont un élément fondamental dans la programmation car ils permettent de stocker des informations qui survivent à l’extinction de la machine. Leur taille leur permet aussi de contenir bien plus d’informations que la mémoire vive. Par ailleurs, certains fichiers dits spéciaux ne sont que des interfaces à des sources de données. C’est pourquoi il existe plusieurs manières d’accéder au contenu d’un fichier, chaque méthode étant parfois possible pour plusieurs usages.

La méthode d’accès de bas niveau permet d’accéder aux fichiers quels qu’ils soient et d’effectuer des opérations basiques. Elle consiste principalement en l’ouverture des fichiers avec open(), leur lecture avec read(), l’écriture avec write() et la fermeture avec close(). D’autres opérations comme la lecture non bloquante (voir la recette "Effectuer une lecture non bloquante d’un fichier") ou la pose d’un verrou sur un fichier (recette "Poser un verrou sur un fichier") ne sont possibles qu’avec un accès bas niveau.

La méthode d’accès par flux implémente entre autres un tampon et un gestionnaire d’erreurs qui permettent de réduire les accès au disque, et par conséquent, d’améliorer les performances du code utilisant les entrées/sorties. Elle consiste en l’ouverture...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI3CACT.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Reconnaître que deux noms correspondent au même fichier
Suivant
Lire un fichier