Sommaire

État Arrêté ou Arrêté (libéré) ?

Il y a deux manières d’arrêter une machine virtuelle hébergée dans Azure : depuis le système d’exploitation ou depuis le portail Azure. Dans le premier cas, la VM apparaît en état Arrêté, mais certaines ressources nécessaires à son fonctionnement (adresse IP, RAM, CPU, etc.) sont toujours facturées car réservées par Microsoft. Cependant, le coût est bien moindre. Dans le second cas, la machine virtuelle est affichée dans un état Arrêté (libéré), les ressources sont libérées, plus aucun coût n’est facturé, hormis bien sûr celui de l’espace de stockage utilisé pour héberger ses données.

Il est donc judicieux d’arrêter (libérer) une VM lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Pour arrêter une machine virtuelle, l’administrateur peut le faire via un script Azure PowerShell ou PowerShell, mais aussi depuis le système d’exploitation. Par exemple, sur le serveur winlivrex (Windows Server 2012 R2) précédemment créé et en cours d’exécution :

Après vous être authentifié via Bureau à distance, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton du menu Démarrer situé en bas à gauche de la barre des tâches, puis cliquez sur Shut ...