Utilisateurs et groupes

1. Principes généraux

Utilisateurs, groupes et rôles

Les utilisateurs peuvent être des personnes réelles ou des applications. Les personnes réelles se connectent à la machine, manipulent des fichiers, lancent des programmes.

Les services sont des programmes exécutant des tâches sur la machine, par exemple un travail consistant à répondre à des requêtes, ou des tâches de maintenance.

Autant les utilisateurs réels que les services manipulent des fichiers, et possèdent donc un compte sur la machine.

Les groupes sont des ensembles d’utilisateurs, réels ou applicatifs, regroupés dans un but commun.

Bien sûr, comme les machines travaillent avec des chiffres, les comptes utilisateurs et groupes se voient attribuer des numéros :

  • UID (User Identifier), ou userid (identifiant d’utilisateur) : le numéro de compte d’un utilisateur.

  • GID (Group Identifier), ou groupid (identifiant de groupe) : le numéro de compte d’un groupe.

Différents rôles

Sur les systèmes d’exploitation UNIX/Linux, en général, il faut distinguer un utilisateur spécial : l’administrateur de la machine, qui possède un compte appelé root avec un userid 0 (zéro).

L’utilisateur root a tout pouvoir sur la machine. C’est lui l’administrateur, il peut donc lire, modifier, ou supprimer n’importe quel fichier. Il peut éteindre et redémarrer...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE7RHEL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Prérequis et objectifs
Suivant
Droits sur les fichiers et les répertoires