Sommaire

Architecture Decision Record - une pratique autour de la prise de décision architecturale

Un adage dit que les problèmes d’aujourd’hui viennent des solutions d’hier. Malheureusement, avec le temps, l’organisation prend des décisions qui visent à s’améliorer. Lorsque les décisions impliquent des choix structurants tels que des choix techniques (technologie, architecture), mais aussi organisationnels, il en résulte des vérifications, voire des contraintes qui s’empilent et rendent complexes les décisions suivantes.

Cette prise de conscience doit s’accompagner de la capacité à identifier les décisions déjà prises et éventuellement, les remettre en question.

Pour faciliter cette approche, il existe le simple concept d’« Architecture Decision Record » (trace de décision architecturale), qui consiste à garder pour chaque décision la trace des informations suivantes [Deshpande 2018] [Revial 2018] [Revial 2019].

  • Titre

  • Date

  • Décideurs

  • Contexte

  • Décision

  • Statut - Proposé, Accepté, Rejeté, Remplacé

  • Conséquences

Ces ADR doivent être accessibles facilement pour les challenger. Elles doivent aussi être au plus près du code ou de l’environnement de codage pour faciliter l’enregistrement de décision, en particulier lorsque chaque développeur doit faire un choix d’implémentation. 

Ce genre de pratique ...