Sommaire

Paramétrages du noyau

Les noyaux Unix des versions récentes sont modulaires. Le support des périphériques ou de certaines fonctionnalités optionnelles est très souvent assuré via le chargement dynamique d’exécutables baptisés modules. Modules

Dans certains cas peu fréquents, le noyau générique peut nécessiter des modifications, par exemple pour supprimer des fonctionnalités inutilisées et réduire ainsi sa taille, ou pour modifier la valeur de certains paramètres encore statiques.

La démarche de paramétrage d’un noyau Noyau est très liée à la version concernée.

AIX

Il n’est jamais nécessaire de reconfigurer le noyau AIX.

La commande lsattr permet de visualiser les valeurs courantes des paramètres et la commande chdev permet d’en modifier certains dynamiquement, sans interrompre le système.

Exemple :   chdev  -l sys0  -a maxuproc=400

Le paramètre maxuproc représente le nombre maximum de processus simultanés pour un utilisateur autre que root.

SOLARIS

Le noyau Solaris est situé dans le répertoire /kernel et utilise des modules qui peuvent, à volonté, être installés ou désinstallés. Le fichier /etc/system permet d’indiquer les répertoires où se trouvent les modules, de gérer leur chargement lors du démarrage et de définir la valeur ...