Présentation Pyboard

La pyboard, Py pour Python, Board pour carte (en anglais), est née en même temps que le langage MicroPython. En effet, la carte et le langage sont issus d’un financement participatif sur le site Kickstarter. MicroPython

Le langage MicroPython est une réécriture complète du langage Python (spécialement adaptée aux microcontrôleurs).

La carte est équipée d’un puissant microcontrôleur (ARM STM32F405RG), de nombreuses entrées/sorties, mais aussi d’une horloge en temps réel, d’un lecteur de carte micro-SD, de quatre LED, d’un bouton programmable (en plus du bouton reset) et d’un accéléromètre.

images/08-01.png

La pyboard recto-verso (https://shop.mchobby.be)

L’avantage avec la carte nue, c’est que vous pouvez choisir de souder les connecteurs de votre choix (mâles, femelles, mixtes). Ils peuvent être soudés au-dessus ou en dessous de la carte (pour se fixer directement sur une beadboard).

Si vous n’avez pas de projet précis, choisissez des connecteurs classiques, fixés sur le dessus. Ainsi, la carte sera compatible avec les cartes d’extension les plus courantes.

images/08-02.png

Carte pyboard et ses 56 connecteurs

La pyboard possède 30 ports d’entrées/sorties numériques qui offrent 16 entrées analogiques (ADC), 20 sorties pseudoanalogiques (PWM), 2 véritables sorties analogiques (DAC), 13 timers, 16 interruptions externes, 2 bus I2C...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LFMIC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Crickit for Circuit Playground Express
Suivant
Modes de programmation