Sommaire

Clé SSH au lieu de mot de passe SSH:clé

Les bons mots de passe sont difficiles à retenir. Et, bien sûr, les mauvais mots de passe représentent des risques de sécurité. Le SSH sait contourner ces problèmes à l’aide des paires de clés cryptographiques.

En cryptographie, une paire de clés se compose de deux clés virtuelles, l’une s’appelle la clé privée (en anglais : private key) et l’autre s’appelle la clé publique (en anglais : public key). Les messages qui ont été cryptés avec la clé publique ne peuvent être décryptés qu’avec la clé privée ; toute personne possédant une clé publique peut alors crypter un message, le propriétaire de la clé privée correspondante est la seule personne qui peut décrypter ce message. Clé publique Clé privée

Un message peut également être signé avec la clé privée, et ensuite, la clé publique peut servir à vérifier cette signature numérique, donc l’identité de l’expéditeur du message ; la clé publique peut aussi servir à vérifier si le message a été modifié entre le moment où l’expéditeur l’a signé et le moment de vérification de la signature. Évidemment, le propriétaire est censé ...