Sommaire

Origine biologique

Les insectes ont intéressé les chercheurs en biologie et éthologie (l’étude des comportements) depuis longtemps. Même si tous les comportements sociaux ne sont pas encore connus, les grands principes ont été mis à jour.

La majorité de ceux-ci (environ 90 % des espèces) sont solitaires. Chaque insecte vit de son côté, avec peu voire pas de liens avec ses voisins. C’est le cas par exemple de la majorité des araignées, des moustiques, des mouches... Les contacts se limitent à la recherche de nourriture (par exemple pour les mouches), aux zones de vie (comme les larves de moustiques présentes en grand nombre dans les eaux stagnantes) ou aux périodes de reproduction.

Il existe aussi des insectes sociaux, allant de sociétés très simples à des sociétés très complexes et très organisées. Ceux présentant la plus grande organisation sont dits insectes eusociaux. Ils présentent les caractéristiques suivantes :

  • La population est divisée en castes, chaque caste ayant un rôle précis.

  • La reproduction est limitée à une caste particulière.

  • Les larves et les jeunes sont élevés ensemble au sein de la colonie.

Les insectes eusociaux ne représentent que 2 % des espèces existantes, mais en masse, ils représentent 75 % de l’ensemble des insectes ! Cela prouve que ces sociétés ...