Le moteur Containerd de Minikube Moteur Containerd

1. Initialisation de l’environnement

Dans le cas de Minikube, il est possible d’interroger le moteur Containerd utilisé par Kubernetes. Il faut pour cela se connecter au nœud à l’aide de l’instruction suivante :

$ minikube ssh 

Le démon containerd peut être interrogé à l’aide de la commande ctr précédée par l’instruction sudo. Afin de récupérer la liste des espaces de noms, faites appel aux mots-clés namespacels :

$ sudo ctr namespace ls 

Ci-dessous le résultat attendu :

NAME    LABELS 
k8s.io 

Ici, l’espace de noms correspond à une activité liée à Kubernetes. Dans le cas où Docker aurait été utilisé comme moteur de container, l’espace de noms porterait la valeur moby.

Les espaces de noms dans Containerd ressemblent à ceux présentés précédemment. Attention toutefois, les deux concepts n’ont rien à voir : Kubernetes utilise son propre mécanisme en interne.

2. Les containers associés aux pods

En plus des espaces de noms, il est possible d’interroger la liste des containers dans Containerd.

Pour cela, utilisez la commande ctr avec les options suivantes :

  • L’instruction sudo afin de disposer des droits suffisants.

  • L’utilisation de l’espace de noms k8s.io (avec l’option -n).

  • Les mots-clés...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI2KUB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Présentation de l’outil kubectl
Suivant
Objectifs du chapitre et prérequis