Sommaire

React React

Lorsqu’en 2013 Facebook a annoncé la sortie de React, on peut dire que certains l’ont détesté, comme d’autres ont y vu un fantastique potentiel. En effet, React n’était pas annoncé comme un nouveau framework JavaScript (comme AngularJS ou Ember), mais comme une bibliothèque permettant de générer des composants dans le DOM. Pas de modèle-vue-contrôleur, pas d’injection de dépendance, pas de bibliothèque de fonctions utilitaires généralistes… Il avait ainsi un côté minimaliste qui le rendait apprécié de beaucoup de développeurs.

Mais React annonçait aussi l’arrivée de JSX, qui comme nous le verrons, permet en quelque sorte de décrire à l’aide d’une syntaxe proche du HTML comment un composant graphique doit être rendu. Et ce, directement dans du code JavaScript. Il était donc nécessaire de passer par une phase de transpilation permettant, à partir de JavaScript + JSX, de générer du JavaScript standard. Et cela n’a pas plu à tout le monde (et ne plaît toujours pas à tout le monde d’ailleurs).

D’autres, dont je fais partie, ont été séduits par l’opportunité d’écrire des composants réutilisables, gérant chacun les comportements qui leur sont associés. Séduits également par un écosystème ...