Automatisation et scripts

1. Sur plate-forme Unix ou Linux

a. Automatisation

Sur plate-forme Unix ou Linux, des bases de données peuvent être démarrées ou arrêtées automatiquement grâce au script de démarrage présenté dans la section Installation du serveur du chapitre Installation. Ce script de démarrage appelle les scripts dbstart et dbshut fournis par Oracle. dbstart dbshut

Extraits du script

ExecStart=/u01/app/oracle/product/19.0.0/dbhome_1/bin/dbstart  
/u01/app/oracle/product/19.0.0/dbhome_1 
ExecStop=/u01/app/oracle/product/19.0.0/dbhome_1/bin/dbshut  
/u01/app/oracle/product/19.0.0/dbhome_1 

Les scripts dbstart et dbshut utilisent le fichier /etc/oratab pour déterminer quelles sont les bases de données à démarrer ou arrêter automatiquement. Ce fichier contient une ou plusieurs lignes de la forme suivante : oratab

<ORACLE_SID>:<ORACLE_HOME>:{Y|N} 

Exemple

ORCL:/u01/app/oracle/product/12.1.0/dbhome_1:Y 

L’emplacement du fichier oratab peut varier selon le système d’exploitation. Consultez la documentation Installation Guide de votre plate-forme.

Pour démarrer ou arrêter automatiquement une base de données, il suffit de mettre un Y dans le dernier champ de la ligne correspondant à la base de données.

Le script dbstart lance SQL*Plus et utilise la commande STARTUP sans clause PFILE ; la séquence de recherche du fichier de paramètres est donc la même...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Arrêt
Suivant
Problèmes courants et solutions