Structures et enregistrements

1. Principe

Les tableaux sont certes très pratiques, mais ils ne permettent pas toujours de répondre efficacement à tous les besoins de stockage. Un tableau est une structure de données dont tous les éléments sont de même type. Que faire quand vous avez besoin de placer dans une structure de type tableau des enregistrements de types différents ?

Comme exemple concret, prenez un catalogue de produits dans un magasin spécialisé. Un article est décrit à l’aide d’une référence, un nom (libellé) et un prix. Les deux premiers sont des chaînes de caractères, le dernier un nombre réel. Comment se représenter cela avec des tableaux ? Il faudrait trois tableaux : un pour les références, un autre pour les libellés et un troisième pour les prix. L’indice de l’article devrait être identique pour les trois tableaux.

C’est possible, faisable, mais en pratique totalement ingérable dès qu’il s’agit d’aller un peu plus loin que de simples traitements. Quid des tris ? Quid des recherches ? Cela devient difficile. Il faudrait donc une sorte de méta-type particulier qui pourrait regrouper en un seul ensemble des variables de types différents.

Ces méta-types existent. Ils s’appellent des structures, ou types structurés et permettent de décrire des enregistrements. Les enregistrements...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI3PALG.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Algorithmes avancés
Suivant
Exercices