Sommaire

Exploration de l’arborescence

1. pwd

La commande pwd (print working directory) affiche le chemin absolu du répertoire actuel dans lequel se trouve l’utilisateur :

[willy]$ pwd 
/home/willy

2. cd

La commande cd (change directory) permet de changer de répertoire courant. Sur la ligne de commande, on indique en argument le répertoire vers lequel on désire aller :

[willy]$ pwd 
/home/willy 
[willy]$ cd /var/spool 
[willy]$ pwd  
/var/spool 
[willy]$ cd .. 
[willy]$ pwd 
/var

Dans cet exemple la commande permettant de "remonter" vers le répertoire parent est cd .. et non cd.. (sans espace) comme sous DOS : le caractère d’espacement est obligatoire entre la commande et son argument.

En outre, le chemin du fichier (ou du répertoire) en argument peut être absolu, relatif ou personnel ; ceci est valable pour toutes les commandes.

Appelée sans argument, la commande cd renvoie l’utilisateur dans son répertoire personnel :

[willy]$ pwd 
/var 
[willy]$ whoami 
willy 
[willy]$ cd 
[willy]$ pwd 
/home/willy

Enfin, la syntaxe particulière suivante permet de retourner dans le répertoire précédent :

[willy]$ pwd 
/home/willy 
[willy]$ cd - 
/var 
[willy]$ pwd 
/var

Il ne faut pas confondre le répertoire "parent" (..), situé au-dessus du répertoire courant dans l’arborescence Linux, avec le répertoire "précédent", ...