Sommaire

Redirections

1. Descripteurs de fichiers

Tout processus lancé sous Linux est associé à trois descripteurs de fichiers permettant de gérer les entrées, les sorties et les erreurs standards.

On appelle descripteur de fichier un pointeur vers un fichier. Un programme accédant à un fichier pour y lire ou écrire des données doit préalablement associer (via un appel système) un descripteur de fichier à un fichier ; il utilise alors ce descripteur comme point d’entrée (lecture) ou de sortie (écriture) pour les données qu’il doit traiter.

On appelle "entrées" les paramètres traités par le processus et "sorties" les résultats obtenus. Les "erreurs" correspondent à un résultat provenant d’une erreur de traitement de la part du processus. Les trois descripteurs de fichiers correspondants sont aussi identifiés par un numéro : 0 pour l’entrée, 1 pour la sortie et 2 pour l’erreur :

images/0905red1.png

Par exemple, si on considère l’opération "8 divisé par 2", un processus effectuant ce calcul présentera en entrée l’opération à réaliser "8/2" et en sortie le résultat "4" :

images/0906red2.png

Si on donne maintenant l’opération "5/0" à ce processus, il retournera en erreur un message indiquant qu’une division par zéro n’est pas admise ...