L’instance

1. La SGA

a. Vue d’ensemble

La SGA (System Global Area) est une zone de mémoire partagée par les différents processus de l’instance.

La SGA est allouée au démarrage de l’instance et libérée lors de l’arrêt de l’instance. Elle est dimensionnée par un ensemble de paramètres définis dans le fichier de paramètres.

Depuis la version 9 d’Oracle, la SGA est redimensionnable à chaud. Depuis la version 10 d’Oracle, certaines structures de la SGA peuvent être gérées automatiquement (cf. section La gestion de la mémoire dans ce chapitre).

La taille maximale de la SGA est limitée par le paramètre SGA_MAX_SIZE.

La SGA comporte les structures suivantes :

  • Database Buffer Cache : cache de données.

  • Redo Log Buffer: mémoire tampon pour l’enregistrement des modifications apportées à la base de données.

  • Shared Pool: zone de partage des requêtes (Library Cache), cache du dictionnaire de données Oracle (Dictionary Cache) et cache pour le résultat de requêtes SQL ou des fonctions PL/SQL (Result Cache, apparu en version 11).

  • Java Pool : mémoire utilisée par la machine virtuelle Java intégrée.

  • Large Pool: zone de mémoire optionnelle utilisée par différents processus dans des configurations particulières (serveurs partagés, exécution de requêtes en parallèle...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La base de données
Suivant
L'administrateur de base de données