Sommaire

Pantesting en entreprise

1. Atelier « Panarchy » Panarchie

Dans le monde agile, ce modèle de panarchie est déjà utilisé par les « Liberating Structures » pour :

  • identifier les obstacles et les opportunités liés à la diffusion des idées novatrices à plusieurs niveaux de l’organisation,

  • travailler sur les goulots d’étranglement du groupe et correspond à la boucle d’évolution d’un système.

images/I-icone.png

Les Liberating Structures (LS - structures libératrices)

Les LS sont le résultat de travaux de Henri Lipmanowicz et Keith McCandless [Lipmanowicz 2014], qui ont examiné les problèmes liés aux cinq types de meetings rencontrés :

  • les rapports d’avancement,

  • les sessions de brainstorming,

  • les discussions ouvertes,

  • la conduite des discussions,

  • les présentations.

Ces travaux font le même constat : trop de contrôle de la part du modérateur ou, au contraire, pas assez (notamment dans le cas de sessions de brainstorming), avec comme conséquence l’absence d’implication des participants [Bieraugel 2017].

images/01-IMG-15.png

Figure I-13 : Classement des types de réunions [McCandless 2016]

Les 33 LS qui ont émergé (https://www.liberatingstructures.fr/menu-des-ls/) partent d’une invitation à répondre à une question, un challenge ou un problème, et chaque participant se retrouve alors impliqué de façon ...